Michel Béguin – Chez les nomades Kirghizes

Deuxième du Grand prix d’Auteur du festival photographique biennal de Saint Benoit, édition 2011.

« Au départ ces photos témoignent du quotidien des peuples nomades, et kirghize en particulier. Ces gestes immémoriaux, nécessaires à la vie en prise avec la nature, à l’élevage des animaux, à la protection de cet ensemble fragile. Fragilité pour nos regards d’occidentaux modernes, incapables de survivre dans ces milieux, sans utiliser notre technologie destructive de leur nature originelle. Cette série qui fut exposée à Barro, mais ici je souhaitais un regard plus distancié de la beauté des couleurs de ces paysages. Le blanc et noir, localement sépia, accentue le côté intemporel de ces moments. Cette simplification colorimétrique me permet de me concentrer sur la, sur les lumières, sur les visages et les regards. Mon avidité à chercher la couleur, recherche au-delà de cette absence et mon imaginaire s’en trouve orienté vers l’essentiel, vers ces échanges, vers ces contemplations.

EXPOSITION BARROBJECTIF 2013 : Chez les nomades Kirghizes

Les nomades Kirghizes

 

Les nomades Kirghizes