Jean-Pierre Bouron _ Nosiam

Jean-Pierre Bouron est un photographe professionnel charentais.

EXPOSITION BARROBJECTIF 2011 : Nosiam

Nosiam est le fruit d’une réflexion sur la maison telle que les enfants la représentent instinctivement. Plusieurs courants de pensée s’opposent pour définir l’origine du toit à deux pentes sans qu’aucun archéologue ne soit parvenu à une certitude. J’ai envie de penser que cette forme est issue d’un geste humain, qu’un ancêtre lointain aurait eu pour se protéger d’une agression quelconque.  Aujourd’hui encore, ce même geste protège notre regard de la clarté du soleil et permet de voir plus loin.


Voir plus loin a été ma quête de photographe. Entre esthétisme, lumière et technicité, depuis plus de trois ans, cette forme s’est imposée à moi au détour d’un chemin, d’une rue, d’un pont, d’un voyage.. je l’ai transcendée.

Chacun rêve de posséder une maison.
Nosiam propose de les posséder toutes pour peu que le regard se laisse emporter par l’imagination

Jérémie Audouin _ Berlin « State of Transition

Jérémie Aubouin né en 1979, est un photographe documentaire et de portrait qui vit et travaille à Berlin.

Contact : jeraubo@gmail.com

https://www.jeremie-aubouin.com

EXPOSITION BARROBJECTIF 2011 : Berlin « State of Transition« 

« State of Transition » est un projet photographique documentaire dans lequel j’explore les changements profonds survenus depuis la chute du communisme en 1989 dans les pays d’Europe Centrale contrôlés précédemment par l’URSS.
J’ai voulu documenter l’état actuel de la transition de ces pays, depuis des dictatures en faillite jusqu’à un modèle de société se voulant similaire à l’Europe de l’Ouest.
Je me suis focalisé sur l’ex-RDA (Allemagne de l’Est) ainsi que sur l’Europe Centrale (principalement la Pologne), et a volontairement exclu de ce projet tous les pays issus de l’ex-URSS.

© Jérémie Audouin



En tant qu’ « Européen de l’Ouest » vivant et ayant vécu dans plusieurs villes situées précédemment de l’autre côté du mur de fer, j’ai voulu voir comment un nouvel ensemble de valeurs est implémenté et appliqué dans des pays maintenus à l’écart pendant 40 ans.
Je me suis focalisé sur l’urbanisme: l’architecture, le tissu urbain, les intérieurs, les paysages urbains, etc. Ce que l’homme a fabriqué, transformé ou laissé derrière lui.
« Je suis intéressé par la confrontation d’images mentales associées « à l’Est » (kitsch soviétique, villes grises et poussiéreuses, architecture réaliste-socialiste, …) à la réalité d’aujourd’hui: un mélange très contrasté de nouveau et d’ancien, de nombreux chantiers, des centres-ville très modernes et des banlieues pas encore rénovées, des choix distincts pour ce qui est de planifier le territoire urbain, etc.

© Jérémie Audouin


Je suis aussi fasciné par la façon dont ces pays tentent d’une certaine façon de devenir encore plus « l’Ouest » que l’Europe de l’Ouest elle-même – et à travers ce miroir déformant, j’ai envie de comprendre ce que cette transition peut nous dire sur le « Premier monde », en quoi elle questionne la validité de ce modèle. »

© Jérémie Audouin