Michel Lamothe – Prix St Benoit – La main… des mains pour dire

Michel Lamothe habite dans la Vienne et pratique la photo amateur depuis quarante ans, longtemps en argentique, puis numérique. Pas de sujet préféré, mais des photos liées aux émotions.

michel.lamothe@free.fr

Michel Lamothe a reçu le 2e prix du Grand Prix d’Auteur festival photographique de Saint-Benoit 2015

EXPOSITION BARROBJECTIF 2017 : La main… des mains pour dire

La rencontre avec les personnes sourdes aveugles au début des années 70 m’engagera dans la vie professionnelle, et bien plus ! La communication par le corps, le toucher est très riche et peut tellement dire. Elle fait de vous un être de parole singulier.

La main...des mains pour le dire -1 La main...des mains pour le dire -2 La main...desmains pour le direImaginez-vous sourd et aveugle : vous tendriez les mains pour toucher, pour découvrir l’environnement et rencontrer les autres. Né sourd et devenu aveugle vous possédez généralement la langue des signes, né aveugle et devenu sourd vous possédez peut-être le braille et la parole.
Né sourd et aveugle vous chercherez la rencontre, auprès de vos parents ou de vos éducateurs, pour être et pour être avec l’autre. Vous tendrez les mains et découvrirez laborieusement la communication, quelques signes qui vous invite à penser. Mais si cette possibilité est trop tardive ou si elle ne fait pas sens, si vous avez attendu en vain la main de l’autre, si vous n’êtes pas encore, être de parole, la main sera toujours là, l’instrument pour apprivoiser l’autre, l’espace.
Ces quelques photos sont extraites d’une plus grande série réalisée, à leur demande, dans les institutions spécialisées de Poitiers et de Saint- Benoit (Vienne).
L’accueil bienveillant et la liberté de prise de vue m’ont permis d’être très près et avec. Je pense que cela se ressent sur les photos, et elles invitent donc comme le thème du festival Arc’Image à un regard, une rencontre humaniste.

 

Pascal Tissier – Érrances nocturnes

Pascal Tissier habite dans l’Indre. Récemment arrivée dans sa vie, la photographie s’est rapidement imposée comme une passion dévorante. Elle est devenue pour lui l’occasion de rencontres et l’incite à élargir son champ de connaissance. C’est au cours d’une formation animée par Gérard Planche Nault, que se fait l’apprentissage le plus important : « La photographie n’est pas la retranscription de la réalité mais un moyen d’expression vecteur d’émotion ». Sa pratique de la photographie pour cette année 2015 est quotidienne, car il s’est donné pour objectif de diffuser chaque jour une photo du jour.
Elles sont visibles aux adresses suivantes : http://www.pascaltissier.fr/

Pascal Tissier a reçu le 3e prix du Grand Prix d’Auteurs festival photographique de Saint-Beniot 2015

EXPOSITION BARROBJECTIF 2017 : Érrances nocturnes

Érrances nocturnesUne carte blanche de l’office de tourisme de Lignières est à l’origine de la création de cette série. Pour répondre à cette demande, Pascal Tissier a décidé de développer une idée qui lui tient à coeur : regarder avec un oeil neuf les paysages qui nous entourent depuis toujours. « Notre quotidien peut permettre l’évasion, le dépaysement et permettre de passer du réel à l’imaginaire ». Les romans policiers et de science-fiction qui l’ont accompagné ont certainement guidé le choix des nuits brumeuses comme arrière-plan de ces clichés. Lignières étant la scène de ce théâtre, ce sont les candélabres qui éclaireront les compositions initialement soumises aux regards des Lignièrois.

Maintenant libre à chacun de s’évader ou de s’épouvanter en parcourant « Érrances nocturnes » !Érrances nocturnes2

Frédéric Fouchet – Qhana Pacha

Premier du Grand prix d’auteur Festival photographique 2013 de Saint-Benoit (86)

EXPOSITION BARROBJECTIF 2015 : Qhana Pacha (Paysages des hauts plateaux des Andes)

SONY DSC

Le paysage vu comme une représentation du passé

Le paysage vu comme une représentation du passé
SONY DSCQhana pacha c’est selon les croyances Aymara le temps des lumières, le jour ou le soleil apparut et succéda aux ténèbres.

Pour les Andins le temps est indissociable de la notion d’espace, selon eux le temps est visible et s’inscrit dans le paysage, le passé ( fiawpa pacha ) se définit littéralement comme « le lieu devant les yeux ».

Dans la mythologie Andine c’est la Pachamama, déesse et esprit de la terre qui unifie le temps et l’espace, le passé le présent et le futur sont nés d’elle et y retournent.

Peu de gens ne ressentent pas cette impression d’immensité de sérénité et d’intemporalité qui se dégagent des paysages de l’altiplano et peut être est-il possible d’envisager que ce milieu si singulier a influencé la perception que les Andins avaient du temps et de l’espace.

Voyage au pays où la terre fut Dieu.

Fouchet portraitRécompensé à plusieurs reprises lors de divers concours. Frédéric Fouchet est le nouveau Grand Prix d’Auteurs 2015 de la Fédération Française de Photographie.

Mél : kerikeion@gmail.com

 

 

 

Yves Phelippot – Train de nuit

Deuxième prix du Grand Prix d’Auteur du festival photographique 2013 de Saint-Benoit (86) 

SONY DSC Phelippot-portrait SONY DSC 

Passionné de musique contemporaine et de musique baroque, Yves Phelippot pratique la photographie couleur depuis 40 ans. Il a eu pour maître John Batho.
Il donne depuis 1998 des conférences sur « l’Art et la Photographie Contemporaine » et anime des visites commentées d’expositions.

  

 EXPOSITION BARROBJECTIF 2015 : Train de nuit

La nuit, moment indispensable et privilégié pour le passage d’un monde à un autre.
Elle contribue à aiguiser le sentiment de dépaysement et d’aventure.
Et la vitesse semble purifier les voyageurs en éloignant le passé et en rendant « liquide » l’univers.

Cette série offre un aspect du thème qui traverse les travaux d’yves Phelippot « Se déplacer » aller d’un endroit connu vers un autre endroit éloigné et mal connu, et ainsi fermer des portes derrière soi.

SONY DSC

Ainsi que l’écrit et l’expose le philosophe Paul VIRILIO, l’individu du XXI , toujours en mouvement dans le Monde, ne se caractérisera plus par son identité mais par sa traçabilité. Toujours en mouvement, toujours en mutation…

« TRAIN DE NUIT » est une allégorie de notre monde actuel
enfermés dans notre capsule, nous avons une impression d’immobilité alors que tout évolue et s’élargit très vite autour de nous. Et nous nous retrouvons projetés dans un autre univers.

Site internet : www.phelippotyves.fr
Mél : y.phelippot@orange.fr

Christian Thibaud – Mer de lumières…

Troisième prix du Grand Prix d’Auteur du festival photographique 2013 de Saint-Benoit (86)

Ma quête …
J’ai toujours aimé et pratiqué la photo mais ce n’est que depuis une dizaine d’années que cette pratique est devenue une passion exclusive à laquelle je consacre l’essentiel de mon temps libre. Je suis à la recherche constante de ces moments rares et privilégiés où tous les éléments se conjuguent harmonieusement pour obtenir une belle image. Ma quête est celle de la Lumière, la Belle Lumière, celle qui transforme des lieux parfois banals en instants magiques. Ce sont des moments où photographe et nature entrent en harmonie, des moments de Beauté et de Plénitude que j’essaie, au moins en partie, de retransmettre à travers mes photographies.SONY DSC

Mes deux thèmes de prédilection sont les Lumières de la Terre et de la Mer. Ces deux thèmes, en dehors de ce Grand Prix d’Auteur, sont toujours représentés car, pour moi, ils sont complémentaires et me sont tous deux nécessaires comme peuvent l’être le Ying et le Yang.

Informations techniques
J’effectue moi-même tous mes tirages. L’effet ductile, laiteux de l’eau sur la plupart des photos de mer, l’effet de filé, de mouvement des nuages sur certaines photos, ne sont pas dus à une manipulation logicielle mais tout simplement à la pose longue. C’est-à-dire que le temps de pose est de plusieurs secondes avec l’appareil-photo obligatoirement sur trépied. La couleur bleue de certaines photos est due à l’heure de la prise de vue, à savoir après le coucher du soleil, ce que l’on appelle « l’heure bleue ».

Thibaud portrait _1

EXPOSITION BARROBJECTIF 2015 : Mer de lumières…

SONY DSC

Toutes les photos présentées ont été réalisées en Vendée et en Charente-Maritime.

SONY DSC

Site internet : www.christianthibaud.fr
Mél : christian@christianthibaud.fr