Appel à Bénévoles

Mis en avant

L’association La Coulée Douce puis l’association Barrophoto (2012) ont organisé chaque année et durant 20 ans le festival de photoreportage Barrobjectif. Pour cette année anniversaire, un nouveau projet est en cours, et l’association a besoin de s’étoffer de nouveaux bénévoles qui contribueront par vos compétences et votre disponibilité, à faire que cette édition soit exceptionnelle.
Nous faisons donc un appel à bénévoles.
Les postes sont nombreux et variés : organisation, bricolage, communication, cuisine.
Selon les tâches, les premiers préparatifs débuteront dès le premier trimestre 2019.
Une réunion d’information est prévue le vendredi 7 décembre 2018 à partir de 19h à la salle des fêtes de Barro 16700.
Merci de nous aider.
contact@barrobjectif.com

La 20e édition du festival Barrobjectif se déroulera du 14 au 22 septembre 2019 à Barro.

L'association BarroPhoto fait son appel à bénévoles pour sa 2O e édition

 

 

 

 

 

 

 

 

Les radios 2018

Radio RCF
Mercredi 12 septembre
Dans la deuxième partie de l’émission Tour de table entretien avec le Président de BarroPhoto et Pierre Delaunay.
Avancer le curseur de lecture jusqu’à de la 30e minute pour écouter l’émission.

Entretien avec Philippe Pécher et Pierre Delaunay

Radio ATTITUDE
Jeudi 13 septembre

Culture MAG N°32 Présentation de Barrobjectif à partir de la 17e minute

Radio ZIGZAG
Dimanche 16 septembre
Vous pouvez écouter les entretiens de Pierre Delaunay, Simon Vansteenwinckel, Laure Vouters, Yohan Bonnet, Otto de la Paillère, Sylvie Dannay, Matthieu Chazal, Camilo León-Quijano, Sidney Léa Le Bour.

BarrObjectif 2018 – Le podcast de l’émission spéciale

Mardi 18 septembre Parlons photographie avec Marc Wehrlé et Maud Audouin et  interview de Thomas Morel-Fort.

Ta Charente Vibre – Emission du 18 septembre

Visites nocturnes guidées à la torche

Mis en avant

Les visites nocturnes guidées à la torche par Pierre Delaunay du samedi 22 sept  Nous avons embarqué les visiteurs vers les expositions commentées par les photographes
Christian BELLOTEAU
Stéphane BROUCHOUD
Émilie MÖRI
Laure VOUTERS
Patrice MARIOLAN
Pierre FAURE / Prix CAMILLE LEPAGE
Laurent BLANDIN
Matthieu CHAZAL
Patrice MARIOLAN

Gratuit ouvert à tous
Buvette ouverte

Parapluie devant une photo de Emin ÖzmenDiscussion avec Laure VoutersExposition Patrice MariolanLaure VoutersÉmilie MöriLaure VoutersYohan BonnetLaurent BlandinLaurent BlandinLaure VoutersMatthieu ChazalStéphane BrouchoudBuvetteExposition Emin Özmen-2Exposition Emin Özmen-3Exposition Emin Özmen-4

Liste des photographes 2018

Mis en avant

Liste des photographes sélectionnés pour l’édition Barrobjectif 2018.
L’invité d’honneur, pour cette nouvelle édition, est le photographe Emin ÖZMEN  de l’agence Magnum Photos.

Exposition hommage :

Les expositions partenaires :

      • Mojahed ABO AL-JOOD  » Goodbye Aleppo  » _ Les journées du reportage de Bourisp
      • Cyrille BERNON  » Idomeni, Europe, 2016 – Une enfance dans les camps » _ Festival de Dax
      • Narciso CONTRERAS  » Traverser la Libye : le marché aux humains «  _ Prix Lucas Dolega
      • Pierre FAURE «  France périphérique  » _ Prix Camille Lepage

Exposition d’association :

Mojahed Abo Al-Jood – Goodbye Aleppo

Portrait-Mojahed-Abo-Al-JoodMojahed ABO AL-JOOD (Ahmad Mojahed Attar) – SYRIE
Je suis né il y a 23 ans, dans le quartier ouest d’Alep, au Nord-est de Damas. Mon père est fabricant de tissus (entreprise familiale). J’ai trois sœurs, et deux frères. Mon frère ainé a été tué par la police du régime.
J’ai rejoint les manifestants, devenus insurgés lors du « printemps arabe » en 2011. Je préparais alors mon bac. Je suis un des membres fondateurs de l’AMC «  Aleppo Media Center  » créé pour témoigner contre la propagande officielle d’une opposition à la dictature. Par la suite, il a fallu témoigner de la violence de la répression, d’une opposition civile non armée, et démonter la propagande du régime qui la présentait dans un amalgame de terrorisme et d’islamisme. C’est ainsi que je suis devenu journaliste, et que j’ai travaillé pour plusieurs chaines (ITV, CNN, BBC).
J’ai été cameraman dans plusieurs films sur la Syrie tels que « Last men in Aleppo» qui a remporté 35 prix dans le monde (Sundance Festival, Copenhagen Festival, nominé aux oscars 2018).
J’ai gagné le «  Rory Peck Trust  » pour le film «  Goodbye Aleppo  » en 2017 et le prix «  Best off short » du festival « Middle east now  » à Florence en 2018.
Arrivée à Blagnac en novembre 2017, la France m’a accordé le droit d’asile en mars 2018.
J’étudie assidument le français depuis mon arrivée, dans l’objectif de parfaire ma formation dans le domaine des médias, en université à la rentrée 2018.

EXPOSITION PARTENAIRE : Les journées du reportage de Bourisp

Le petit village de Bourisp dans les Hautes Pyrénnées a exposé Mojahed Abo Al-Jood et seize autres photoreportages en plein air du 6 au 15 juillet 2018. Une formule à l’identique du festival de Barro.

EXPOSITION PARTENAIRES 2018 : Goodbye Aleppo

Le choc de perdre son fils après les bombardements – Alep

La révolution syrienne avait commencé en mars 2011, pour demander la liberté d’expression et les droits démocratiques.
Le régime de Al-Assad a attaqué les militants civils, et il a détenu la plupart d’entre eux.
En 2012 à Alep, la capitale économique de la Syrie, le régime a commencé à attaquer l’est de ville par des roquettes d’avions, cela a causé la mort de milliers et de milliers de citoyens.
Grâce à la Russie et à l’Iran, Al-Assad a pu assiéger l’est d’Alep, ce qui a conduit à une nouvelle catastrophe humaine.
Depuis 2012, le régime syrien a détruit la plus grande partie d’Alep, et à la fin de 2016, il a fait évacuer la population afin qu’elle reste en vie.

Maud Audouin – L’atelier des rêves

Portrait-Maud-Audouin-Photographe_BarrobjectifMaud AUDOUIN FRANCE
Née en 1984, elle vit à Paris. J’ai découvert la photographie il y a plusieurs années au cours de mes nombreux voyages notamment en Asie du Sud-Est. Dans un premier temps autodidacte et fortement inspirée par les scènes de rue, je me suis progressivement formée à l’argentique et au numérique. L’image est avant tout pour moi un moyen d’expression, une façon de retranscrire des émotions des ambiances ou encore des messages. Intervenant régulièrement auprès de jeunes en difficulté sociale, j’ai pu également au fil des années mettre à profit ces connaissances pour construire un projet autour de l’image de soi, à travers la photo argentique.

EXPOSITION BARROBJECTIF 2018 : L’atelier des rêves

jeux improvisé

Cette série d’images est un projet poétique et loufoque autour de l’enfance et de la créativité.

L’idée s’est imposée d’elle-même alors que je me trouvais dans un atelier d’artiste. Un lieu où s’entreposent des centaines d’objets improbables et qui insuffle aux enfants l’art du jeu et du rire, bien loin de notre société moderne.

Les photos ont été prises sur le vif, et le jeune Noë s’est incroyablement prêté au jeu de la prise de vue. Au travers de ses idées, de son tempérament impulsif et de ses expressions, ces clichés se sont imposés à moi.

Un grand merci à lui pour ce moment de complicité.