Emmanuel Dalais – Un monde sans frontières

Simple particularité, Emmanuel Dalais est sourd-muet. Et son objectif, tient-il à souligner d’emblée, est de montrer que les sourds peuvent éprouver, comme les entendants, des émotions artistiques et les faire partager. Il tient à montrer également que les sourds sont insérés dans la société et que les échanges entre sourds et entendants sont porteurs de richesses.

Son site : http://www.dalais-emmanuel.com

Exposition BarrObjectif 2012 : Un Monde sans Frontières

« C’est à l’occasion d’une rencontre professionnelle -je suis éducateur dans une structure pour personnes sourdes-aveugles- que j’ai rencontré Roger, un professeur de djembé. Après de nombreux ateliers faits ensemble, nous nous sommes liés d’amitié et nous avons échangé nos expériences, issues de nos parcours de vie différents. Roger a pu me parler de son pays, de ses origines, de ses croyances et des difficultés que rencontre son pays au niveau économique. Il m’a très vite sollicité, car j’ai une double casquette : je suis aussi photographe. J’ai n’ai pas hésité à apporter ma contribution à travers ma passion, la photo.

Lorsque j’ai effectué ce voyage, des souvenirs se sont à jamais gravés dans ma mémoire. En effet, j’ai mesuré le choc culturel entre nos deux cultures, à travers les infrastructures, les habitudes de vie des habitants, … Quelle richesse, et quelle ouverture d’esprit cela m’a apporté ! Mon Objectif premier à été d’aider les jeunes enfants sourds et malentendants. Pour cela j’ai participé activement en donnant des fournitures scolaires aux enfants, entre autres. Le plus importent par moi est l’avenir de ces enfants, afin qu’ils puissent accéder à une profession de leur choix. »

L’ association ZAAMA-FASO

L’association ZAAMA-FASO s’est investie pour faire découvrir et partager l’art et la culture africains, plus particulièrement au Burkina Faso. En liaison avec de nombreuses structures culturelles, éducatives, associatives, les membres ont toujours proposé des animations variées telles que des cours de danse et de percussions africaines, des concerts, des interventions scolaires, etc. L’un de ces projets à long terme, en partenariat avec de nombreuses associations au Burikina Faso, consiste à participer à la création d’un centre Multiculturel au Burkina-Faso. Ce centre a pour but de développer l’art, la musique, la danse, les nouvelles technologies, des voyages interculturels, la valorisation des traditions, … L’objectif est de travailler en collaboration avec l’éducation nationale, les associations, les structures jeunesses, les villes jumelées…

Pour la création de ce centre, l’association ZAAM-FASO organise la tournée de la troupe OUAMA, composée de jeune danseurs et musiciens, qui est le moteur principal de ce centre au Burkina. La actions lucratives mises en place permettront de récolter des fonds pour participer à la création du Centre Multiculturel et artistique au Burkina Faso. Parmi ces actions, nous proposerons symboliquement au public d’acheter des parpaings, des portes fenêtres, pour nous aider à la construction du centre. Une boite à dons sera installée dans le village et un concert de soutien sera organisé afin que les bénéfices puisent être reversés à l’association.

La troupe OUAMA

Issus de familles et de milieux sociaux différents, les membres de la Troupe ont su mettre en avant leur capacité à réunir et à donner l’envie de se rencontrer, de se connaitre, d’échanger et de travailler ensemble dans le même but : créer une activité culturelle et artistique dans leur ville, Koudougou. Située au centre ouest du Burkina-Faso, cette ville est par ailleurs le carrefour des artistes où se tient chaque année le festival des Nuits Atypiques.

La Troupe OUAMA s’est investie dans la mise en place d’un Centre Multiculturel et Artistique dans cette ville. Ce centre permettra d’offrir aux jeunes et aux nouveaux talents un espace d’expression culturelle.

Les commentaires sont fermés.