Justine Byra _ Une longueur d’avance

EXPOSITION BARROBJECTIF 2019 : Une longueur d’avance

Sa silhouette d’athlète se dessine dans le bassin, elle effleure l’eau de ses petites mains, avec puissance, elle se déplace et trace son chemin. La longueur est finie, elle me sourit .

Le quotidien de cette jeune femme de 23 ans en ferait pâlir certains. Levée aux aurores, petit déjeuner riche en protéines, traitements en tout genre, le tout avant de rejoindre le grand bain et d’enchaîner les kilomètres.

Une vie intense et exigeante, celle de Carla atteinte de trisomie 21 et championne d’Europe de natation catégorie – sport adapté.

Ce rythme elle l’a choisi il y a 5 ans et il a tout chamboulé.

Avec une fille multi-médaillée aux quatre coins du monde, Nadine et Jean-Marie ont dû s’adapter. Un emploi du temps millimétré et équilibré où chaque intervenant prend la place de confident.

Le papa est devenu chauffeur, la maman agente et manager à plein temps. Elle a fondé l’association  » Une ligne avec Carla  » afin de récolter fonds et sponsors.

Une implication familiale sans failles où le bien-être de Carla est primordial.

L’eau est son royaume, son exutoire, sa liberté.

Un milieu où la différence est effacée, où l’importance n’est que dans la performance.

Petite championne deviendra grande. Sa résilience la devance.

BIOGRAPHIE

Il y a des rencontres que l’on ne peut oublier. Un regard et le cours d’une vie peut changer.
La mienne a basculé le jour où je l’ai rencontrée.

Tapie dans l’ombre depuis ma plus tendre enfance, je ne lui ai vraiment accordé d’importance que le jour où elle est venue me chercher. Elle m’a tendu la main et une histoire est née.

J’ai durant ma scolarité cherché cette étincelle que j’avais dans le regard étant petite lorsque tout n’était qu’émerveillement. Grâce à elle je l’ai retrouvée et le monde me paraît de jour en jour étonnement fascinant.

Discrètement et timidement elle s’est initiée dans ma vie.

Mon année à la faculté Art du spectacle et audiovisuel de Metz m’aura enrichie et confortée dans mon choix de me consacrer pleinement à elle. Je veux la connaître dans les moindres détails, je veux la vivre comme elle-même peut vivre, je veux la comprendre et l’appréhender.

Cependant, cela ne suffisait pas à mes yeux…Mes deux années de BTS Photographie au Lycée Jean Rostand , m’auront révélée.
J’ai compris que mon avenir se jouerait ici, qu’elle ferait partie intégrante de ma vie. Les stages au sein du Journal L’Union et aux côtés de la photographe Françoise Huguier n’auront été qu’une confirmation de ma passion pour le reportage.

Il est temps pour moi aujourd’hui de prendre mon envol à ses côtés.

À nous deux maintenant chère photographie…