Yann Slama _ Abandon

Yann SLAMA est un photographe autodidacte français, né en 1987 à Lyon.

Après six mois passés dans l’ouest des États-Unis, il revient avec plusieurs séries tirées de ce voyage Abandon, Nostalgia 66, Blue Diamond et L.A. Technicolor.a

© Nicolat Baret

  • 2016  Mention spéciale du Jury pour son exposition photographique Blue Diamond à l’Institut National de Géographie de Paris
  • 2016 il écrit et réalise son premier court métrage, Tarde Venientibus Ossa, et travaille actuellement à l’élaboration du second
  • 2017 et 2018 ses reportages sont publiés dans The Birmingham MailBirmingham What’sOn ou encore dans le magazine Gonzaï
  • 2019 expose sa série « LADOGA » lors de la 4e édition du Festival Champ Libre. Ces images retraçant un voyage en Russie (Carélie)  mettent en lumière l’atmosphère anachronique et délétère de cette région

..EXPOSITION BARROBJECTIF 2020 : Abandon..

Abandon © Yann Slama

En 2015, j’ai voulu sillonner le désert de Mojave et voir ce qu’il avait à m’offrir.

Dès les premiers jours, j’ai constaté que ce désert est en réalité une incroyable décharge pour les rêves usagés. Des objets de nécessité immédiate devenus obsolètes.

Parce qu’à force d’en vouloir toujours plus, on est obligé de se séparer de ce qui était déjà là. Parce qu’il est facile d’abandonner à l’abri des regards.
Chasser ces trésors qui n’en sont plus, ces trésors parfois mis en scène, parfois criblés de balles.

Archéologie de ma propre civilisation.

Abandon © Yann Slama

Se méfier des scorpions et des crotales presque autant que des hommes.

Parce qu’il y a plus de douilles que de fleurs sur ce sol. Attendre la venue des hordes sauvages échappées de Mad Max. Vont-elles arriver bientôt ? Sont-elles déjà passées par là ?

Patrick Forget – Terre fragile

DEFORESTATION

La déforestation

Eclosion_de_la_terre©Forget Regard-sur-la-terre ©Forget


Portrait_de_Patrick_Forget

Entre grands reportages et éditions, le photographe
Patrick FORGET pose, depuis près de vingt ans, son regard curieux, tendre et coloré sur l’environnement, le monde rural et les hommes qui façonnent et animent la planète.

Fort de son expérience, il conseille aujourd’hui de grandes entreprises et institutions en organisation de photothèque,  ouvrage de communication ou productions corporate.

Membre fondateur de l’agence Sagaphoto, ses photos et reportages sont publiés par Figaro Magazine, GEO, Le Point, Marie-Claire, Notre Temps, Gallimard, Hachette…

Ses images ont également fait l’objet de nombreuses expositions à Visa pour l’Image, au carrousel du Louvre, au salon de l’agriculture ou encore au Sénat.

EXPOSITION BARROBJECTIF 2016 : Terre fragile

Pour ce projet artistique, le photographe a choisi de mettre la Terre au cœur d’un travail conceptuel. Ses œuvres photographiques fonctionnent comme des coups d’éclairage sur les problématiques de transmission de notre environnement.
« J’ai choisi d’utiliser notre planète comme élément principal d’un quotidien façonné par la main de l’homme. Certes, les images sont là pour interpeler sur la fragilité de la Terre mais aussi pour cultiver l’imaginaire et la conscience de chacun. »
Cette exposition a été réalisée en partenariat avec L’Effet Colibri, association pour la sensibilisation au développement durable auprès des enfants et du grand public.

Huit images de la série ont été choisies par La Poste pour réaliser le carnet de timbres collector « Agissons pour le climat » pour la 21 ème conférence des Nations Unies sur les changements climatiques (COP21) de Paris en décembre 2015.

L’exposition a également été présentée aux ateliers de la Terre à Deauville, à Pollutec,au salon de l’habitat, à l’hôpital Necker…

TIMBRES2-COP21

TIMBRES1-COP21RESSOURCE_NATURELLE_21